Morgane, auteur/autrice sur Thermo2

Notre Gallerie

Contactez-nous !

22 rue de la Rigourdière

 35510 CESSON SEVIGN

5 choses à connaître sur l’installation des poêles à granulés.

Le poêle à granulés est une solution esthétique, écologique, moins onéreuse, qui connaît depuis plusieurs années une hausse fulgurante. Toutefois les options et la puissance des poêles à pellets diffèrent d’un appareil à un autre.

On vous présente ci-dessous 5 conseils à considérer avant d’acheter un poêle à granulés.

Mais d’abord comment fonctionne un poêle à granulés ?

Les granulés de bois ou les pellets sont des petits bâtonnets cylindriques issus du compactage des résidus de bois. 

Les poêles à granulés de bois fonctionnent grâce à un système de vis sans fin, qui transporte les granulés vers la chambre de combustion. La vitesse et la quantité de pellets transmises sont fixés en fonction de la puissance de chauffage envisagée. 

poêle à granulés- fonctionnement-thermo2

Le feu est allumé à l’aide d’une résistance électrique, et un ventilateur qui apporte l’oxygène nécessaire à la combustion. 

Ce combustible des pellets génère une chaleur qui sera diffusée soit par convection naturelle ou à l’aide d’un ventilateur ou avec ces deux possibilités à la fois. Par conséquence le chauffage est transmis, soit dans une pièce ou dans le logement entier. Il suffira d’associer le poêle à granulés avec un système de canalisation pour transporter la chaleur à toute la maison.

Découvrons maintenant les 5 critères à vérifier pour choisir le bon poêle à granulés :

La puissance du poêle : 

La puissance du poêle se calcule sur la base de la température de consigne sollicitée par les clients associé à un bilan thermique de la maison et à sa surface cubique, cette puissance s’exprime en kW et peut atteindre 5 à 14 kW.

Voici :

PuissanceSurface de chauffeVolume de chauffage
Entre 2kW et 3kW25m²Environ 65m3
Entre 4kW et 5kW45m²Environ 115m3
Entre 9kW et 10kW90m²Environ 225m3
Entre 12kW et 13kW120m²Environ 300m3
>15kW150m²Environ 375m3

Le label flamme verte :

Le label Flamme verte est un indice de qualité qui révèle le niveau de performance de l’appareil, et le degré d’émissions polluantes qu’il engendre. 

Plus il y a d’étoiles, plus l’appareil est performant :

  • Les poêles à granulés qui possèdent 5 étoiles ont un rendement minimal de 85 %, et engendrent 0,04 % d’émission CO au maximum. et ont une limite de 90 mg/m3 pour les particules fines.
  • Les poêles à granulés ayant 6 étoiles ont un rendement minimum de 87 %, des émissions de CO de 0,03 % maximum et une limite de 40 mg/m3 pour les particules fines. 
  • Les poêles à granulés classés 7 étoiles ont un rendement minimum de 90 %, des émissions de CO de 0,02 % maximum et une limite de 30 mg/m3 pour les particules fines.

Pour plus d’informations, consultez : https://www.flammeverte.org/

La capacité du réservoir :

L’autonomie du poêle dépend de la capacité du réservoir, plus celui ci est de grande capacité (entre 10 et 40 kg) plus le poêle à granulé retrouve une autonomie confortable (de 1 à 5j)

poêle à granulés- capacité du réservoir- thermo2

Le niveau sonore :

Les poêles à granulés de bois sont équipés de ventilateurs électriques et de vis sans fin, de ce faite, une grande vitesse des moteurs peut être gênante, à l’inverse, les poêle à convection naturelle, qui sont moins bruyants chauffent moins vite à cause de l’absence de ventilation mécanique nécessaire à pulser les calories générées par l’appareil. 

consultez nous pour vous présenter nos appareils deux en un, les ventilo-convecteurs, nos constructeurs, avec leus savoir faire, ont rendu ces appareils efficaces et confortables à l’utilusation

Les options supplémentaires :

En plus du fonctionnement normal d’autres options sont accordés :

Les alertes déclenchées ( lorsque la porte ou la trémie est laissée ouverte, quand le réservoir est vide ).

L’auto-nettoyage de la vitre ou du creuset.

La commande à distance grâce au smartphone

L’humidification incorporée…

Voir aussi :

Installation d’un poêle à granulés : conseils thermiques. 

Autres sujets :

Les travaux de la rénovation énergétique : 4 scénarios à méfier pour éviter l’escroquerie.