Archives des Uncategorized - Thermo2

Notre Gallerie

Contactez-nous !

22 rue de la Rigourdière

 35510 CESSON SEVIGN

Category: Uncategorized

Quelles solutions pour se chauffer cette année ?

Avec la hausse des prix de l’énergie, se chauffer en France est devenu de plus en plus difficile. Les factures d’énergie ne cessent donc d’augmenter. Quel système de chauffage adopter pour économiser sur sa facture d’électricité en 2023 ? Nous allons vous présenter les différentes solutions de chauffage qui s’offrent à vous.

La pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau est un générateur astucieux qui tire une grande partie de l’énergie gratuite et inépuisable qui nous entoure : l’air. 

En puisant les calories dans l’air extérieur, elle peut les injecter dans le circuit de chauffage de votre maison, offrant ainsi une solution écologique et durable à vos besoins de chauffage. Mieux encore, cette technologie est facilement disponible et relativement abordable grâce aux aides publiques en vigueur, ce qui en fait une excellente option pour ceux qui cherchent à réduire leur empreinte carbone dans les années à venir. Si vous cherchez un moyen écologique de chauffer votre maison en 2023, la pompe à chaleur air-eau doit absolument figurer en tête de votre liste !

La pompe à chaleur air-air

Dans le cadre de la transition énergétique et de la lutte contre le réchauffement climatique, la pompe à chaleur air-air est une solution incontournable pour se chauffer de manière efficace et écologique. Combinée aux panneaux solaires ou non, cette technologie utilise des sources d’énergie renouvelables pour chauffer le logement. De plus, elle permet de réaliser d’importantes économies d’énergie par rapport aux systèmes de chauffage traditionnels, tout en respectant l’environnement. 

Outre cela, plusieurs fabricants ont décidé d’investir sur ce marché afin de proposer toujours plus de modèles adaptés aux besoins des particuliers et des professionnels. Enfin, avec le développement de nouvelles technologies, on peut s’attendre à ce que le rendement des pompes à chaleur air-air continue de s’améliorer dans les années à venir, ce qui en fera une solution incontournable pour se chauffer.

Le poêle à granulés

Le poêle à granulés est un système de chauffage d’appoint qui est de plus en plus choisi pour ses nombreux avantages. Plus performant qu’un poêle à bois, il a également l’avantage d’être facile à utiliser. En effet, il ne nécessite pas d’entretien régulier et son fonctionnement est similaire à celui d’un poêle à bois classique. De plus, son design épuré lui permet de s’intégrer à tout type d’intérieur. Les poêles à granulés sont donc un moyen efficace pour maintenir une température confortable dans la maison tout en réduisant sa consommation d’énergie.

Le poêle à bûches

Ce type de poêle fonctionne en brûlant des bûches de bois, qui sont un combustible brut et donc moins coûteux que le bois transformé. Mieux encore, vous pouvez fournir vos propres bûches en les récoltant dans votre propre jardin. Pour fonctionner, il suffit de mettre une bûche dans le foyer et de le fermer. Avec le poêle à bûches, vous pouvez profiter d’une maison chaude et confortable sans vous ruiner.

France Rénov l’unique intermédiaire d’aides publiques à la rénovation énergétique

France Rénov le guichet unique du service public pour la rénovation d’habitat

Le 12 janvier 2022 marque l’inauguration du service public France Rénov, désormais l’unique point d’entrée des travaux de la rénovation. En réponse à la promesse qu’entrepris l’Etat dans la loi Climat et Résilience, France Rénov est le seul centre d’orientation des français. 

« France Rénov’, c’est le nom et l’ambition d’un vrai service public de la rénovation au service de tous les Français. C’est une marque qui simplifie, unifie et clarifie le message et les services rendus à nos concitoyens »

déclare Emmanuelle Wagon, la ministre chargée du Logement. 

De quoi s’agit-il ?

France Rénov est l’interlocuteur unique de l’information et de l’orientation des français pour les travaux de rénovation et d’amélioration d’habitat. Ce service inédit vient de regrouper les espaces conseils faire en partenariat avec l’agence de transition écologique ( Ademe), les points rénovation information service (Pris) de l’Anah, et les collectivités locales.

France Rénov le centre de l'orientation

Ce nouveau service d’accompagnement gratuit, vient de répondre à la demande de plus de 400 000 français inscrits. De ce fait, un réseau qui rassemble plus de 1000 conseillers professionnels est mis au service des citoyens désirant lancer des travaux de rénovation.

« Nous changeons d’échelle pour accompagner tous les Français dans leur projet de rénovation » confirme Mme Wagon, en lançant un réseau de plus 450 guichets répartis sur le territoire.

Dans ce sens aussi, une plateforme web unique et un numéro de téléphone national 0 808 800 700, sont mis au disposition des ménages pour assurer un service sur mesure et rapide.

France Rénov est alors la seule plateforme de la rénovation de l’habitat, allant du conseil à l’octroi des aides. Ce, en passant par Mon Accompagnateur Rénov, qui se charge de l’étude technique et social du ménage, accompagné par un artisans RGE

Savez-vous ?

Les résultats de Ma Prime Rénov en 2021, ont excédé l’hauteur des attentes, 670 000 dossiers validés et plus de 380 000 dossiers payés, faisaient le double de l’objectif fixé de l’année.

C’est dans cet optique que France Rénov s’inspire, pour ajouter des nouvelles mobilisations d’aides financières et d’accompagnement. Il s’agit de Ma Prime Rénov Sérénité, Mon Accompagnateur Rénov, et du Prêt avance rénovation qui finance le reste à charge des travaux des ménages modestes.

Le Budget recensé pour accélérer la Rénovation énergétique 20223.2Mds €
Les Guichets France Rénov 450
MaPrime Rénov en 20222 Mds €
Le taux de Satisfaction des bénéficiaires en 202197%
Le Gain énergétique en moyenne par logement rénové 202141.2% Soit près de 333 000 tonnes de CO2 évitées annuellement entre 2011-2020
Tableau récapitulatif 

Voire aussi : 

Les nouvelles aides à la rénovation énergétique en 2022 : travaux, conditions et montants.

Actualités – Rénovation énergétique en 2022 – “Le Prêt avance rénovation” entre en vigueur

Le Crédit Mutuel lance sous la bannière de la Banque Postale, “le prêt avance rénovation” qui permet aux propriétaires âgés à ressources modestes de financer le reste à charge des travaux.

Donnant aux propriétaires un crédit de 3500€ au minimum, le prêt avance rénovation, favorise les séniors et ainsi que les passoires thermiques ayant une étiquette F ou G après le diagnostic de la performance énergétique. 

Table de matière :

  • Le lancement du prêt avance rénovation.
  • les avantages offertes par le prêt avance rénovation
  • Les critères d’éligibilité.
  • Les plafonds du crédit.

Le lancement du prêt avance rénovation

“Le lancement du prêt avance rénovation en ce début d’année 2022 concrétise l’engagement que La Banque Postale avait pris auprès du Gouvernement de participer à la lutte contre les passoires thermiques.

Il illustre notre volonté d’accompagner la transition juste de notre société, en permettant à des personnes exclues des solutions de financement classiques, d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique de leur logement, d’être ainsi acteurs de la transition énergétique et d’améliorer leur quotidien,,, ”  

Confirme Mr. Philippe Hein, le Président de la Banque Postale.

En effet, une bonne partie des ménages énergivores, sont exclus des dispositifs d’aides classiques octroyés, à cause de l’âge du propriétaire, de son revenu, ou de son activité fluctuante.

Dans ce contexte, la Banque Postale prend l’initiative de lancer un crédit hypothécaire en partenariat avec le Crédit Mutuel, pour une transition écologique, plus rapide et efficace.

Inspiré du Prêt avance Mutation, “le prêt avance rénovation” s’adresse spécifiquement aux ménages à faible ressources, désirant réduire leur consommation énergétique. C’est une aide financière supplémentaire, qui serve à financer le reste à charge des travaux, lors de la vente du logement, ou également après la succession.

Cette mobilisation aspire à acheminer le maximum des foyers français vers la rénovation écologique, ainsi qu’à réduire le nombre des précarités énergétiques, à savoir 4.8 Millions ménages. 

Les avantages du Prêt avance rénovation :

Dans l’otique d’encourager la rénovation et de faciliter le passage des passoires thermiques à revenus modestes, l’Etat accorde une aide inédite, et complémentaire, qui approuve son engagement envers la loi Climat et Résilience de 2021.

Le prêt avance rénovation offre plusieurs propices à savoir :

  • L’Etat s’engage à payer une partie du risque encouru par les banques en cas d’incapacité de remboursement, et ce depuis le fonds de garantie pour la rénovation énergétique ( FGRN ), à la hauteur de 75% du prêt. 
  • Le paiement total du prêt s’étale à 25 ans à compter depuis l’octroi, directement après le décès de l’emprunteur ou après la mutation du logement aussi. 
  • Les intérêts fixés généralement à 2% sont payés par l’occupant d’une manière progressive, in fine, ou au fil de l’eau si le propriétaire a plus de 60 ans.
  • En plus, il est cumulable avec Ma Prime Rénov, la TVA réduite à taux 5.5%, le CEE, bien qu’avec les aides des collectivités territoriales. 
Financer le reste à charge de son logement grâce au "prêt avance rénovation"

Les critères d’éligibilité :

Le prêt avance rénovation n’est pas éligible à tous les ménages, il est plutôt adressé aux séniors et aux ménages énergivores qui arrivent à répondre aux conditions suivantes :

Les critères d'éligibilité au prêt avance rénovation
  • Le logement est une propriété personnelle.
  • Le ménage est la résidence principale de l’occupant.
  • Le foyer doit satisfaire les critères des ressources de l’Agence nationale de l’habitat Anah.  
  • Le propriétaire n’a pas accès aux crédits classiques, ou il a un accès limité.
  • Le ménage est possédé par un sénior âgé, ou bien, le foyer est un passoire thermique.

Les travaux concernés :

Le prêt avance rénovation couvre à bouquet de travaux, notamment :

  • Les travaux d’isolation thermique des toitures, des planchers bas, des murs, des parois vitrées et portes aussi, donnant sur l’extérieur.
  • L’installation, la réparation ou également le remplacement du système de chauffage.
  • La production de l’eau chaude sanitaire.
  • Les travaux de réhabilitation des systèmes d’assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d’énergie, .

Les plafonds :

Les montants accordé par “le prêt avance rénovation” sont plafonnés en fonction des revenus annuels des occupants à savoir : 

Nombre d’occupantsLe plafonds 
1 personne19 565 € 
2 personnes28 614 €
3 personnes34 411 € 
4 personnes40 201 €

A noter :

Le montant accordé dépend également de la valeur du bien, plus il a de valeur plus l’octroie est important. 

Voire aussi :

5 choses à connaître sur l’installation des poêles à granulés.

Le poêle à granulés est une solution esthétique, écologique, moins onéreuse, qui connaît depuis plusieurs années une hausse fulgurante. Toutefois les options et la puissance des poêles à pellets diffèrent d’un appareil à un autre.

On vous présente ci-dessous 5 conseils à considérer avant d’acheter un poêle à granulés.

Mais d’abord comment fonctionne un poêle à granulés ?

Les granulés de bois ou les pellets sont des petits bâtonnets cylindriques issus du compactage des résidus de bois. 

Les poêles à granulés de bois fonctionnent grâce à un système de vis sans fin, qui transporte les granulés vers la chambre de combustion. La vitesse et la quantité de pellets transmises sont fixés en fonction de la puissance de chauffage envisagée. 

poêle à granulés- fonctionnement-thermo2

Le feu est allumé à l’aide d’une résistance électrique, et un ventilateur qui apporte l’oxygène nécessaire à la combustion. 

Ce combustible des pellets génère une chaleur qui sera diffusée soit par convection naturelle ou à l’aide d’un ventilateur ou avec ces deux possibilités à la fois. Par conséquence le chauffage est transmis, soit dans une pièce ou dans le logement entier. Il suffira d’associer le poêle à granulés avec un système de canalisation pour transporter la chaleur à toute la maison.

Découvrons maintenant les 5 critères à vérifier pour choisir le bon poêle à granulés :

La puissance du poêle : 

La puissance du poêle se calcule sur la base de la température de consigne sollicitée par les clients associé à un bilan thermique de la maison et à sa surface cubique, cette puissance s’exprime en kW et peut atteindre 5 à 14 kW.

Voici :

PuissanceSurface de chauffeVolume de chauffage
Entre 2kW et 3kW25m²Environ 65m3
Entre 4kW et 5kW45m²Environ 115m3
Entre 9kW et 10kW90m²Environ 225m3
Entre 12kW et 13kW120m²Environ 300m3
>15kW150m²Environ 375m3

Le label flamme verte :

Le label Flamme verte est un indice de qualité qui révèle le niveau de performance de l’appareil, et le degré d’émissions polluantes qu’il engendre. 

Plus il y a d’étoiles, plus l’appareil est performant :

  • Les poêles à granulés qui possèdent 5 étoiles ont un rendement minimal de 85 %, et engendrent 0,04 % d’émission CO au maximum. et ont une limite de 90 mg/m3 pour les particules fines.
  • Les poêles à granulés ayant 6 étoiles ont un rendement minimum de 87 %, des émissions de CO de 0,03 % maximum et une limite de 40 mg/m3 pour les particules fines. 
  • Les poêles à granulés classés 7 étoiles ont un rendement minimum de 90 %, des émissions de CO de 0,02 % maximum et une limite de 30 mg/m3 pour les particules fines.

Pour plus d’informations, consultez : https://www.flammeverte.org/

La capacité du réservoir :

L’autonomie du poêle dépend de la capacité du réservoir, plus celui ci est de grande capacité (entre 10 et 40 kg) plus le poêle à granulé retrouve une autonomie confortable (de 1 à 5j)

poêle à granulés- capacité du réservoir- thermo2

Le niveau sonore :

Les poêles à granulés de bois sont équipés de ventilateurs électriques et de vis sans fin, de ce faite, une grande vitesse des moteurs peut être gênante, à l’inverse, les poêle à convection naturelle, qui sont moins bruyants chauffent moins vite à cause de l’absence de ventilation mécanique nécessaire à pulser les calories générées par l’appareil. 

consultez nous pour vous présenter nos appareils deux en un, les ventilo-convecteurs, nos constructeurs, avec leus savoir faire, ont rendu ces appareils efficaces et confortables à l’utilusation

Les options supplémentaires :

En plus du fonctionnement normal d’autres options sont accordés :

Les alertes déclenchées ( lorsque la porte ou la trémie est laissée ouverte, quand le réservoir est vide ).

L’auto-nettoyage de la vitre ou du creuset.

La commande à distance grâce au smartphone

L’humidification incorporée…

Voir aussi :

Installation d’un poêle à granulés : conseils thermiques. 

Autres sujets :

Les travaux de la rénovation énergétique : 4 scénarios à méfier pour éviter l’escroquerie.

L’arnaque dans les travaux de la rénovation énergétique : 4 scénarios à méfier pour éviter d’en tomber victime.

La rénovation énergétique :

Des fausses annonces sur internet, des labels de qualité falsifiés, ou encore des inspecteurs de contrôle des travaux de la rénovation ,,, 

Ce sont tous des prétextes utilisés par des arnaqueurs frauduleux, qui se donnent l’audace de tromper les gens, en se portant généralement comme un responsable. Malheureusement, ces pratiques font annuellement des milliers de victimes, et sont en plus, présents tous sur les secteurs de la rénovation, à savoir :

l’isolation thermiques ( combles, murs ou sous mur ), le chauffage ( pompe à chaleur granulé ou à gaz ), les panneaux solaires,,, sont tous des sujets d’arnaque.

Raison pour laquelle on voudrai vous informer sur 4 signes à identifier absolument pour éviter l’escroquerie.

1. Le démarchage :

Bien que communément les organismes publics ne démarchent jamais, ni sur internet, ni par téléphone, ni à domicile, certains prestataires-arnaqueurs préconisent être des fournisseurs d’énergie, ou des représentants des services publics.

Méfiez les s’ils vous plaît !

Rénovation énergétiques - thermo2- 4 scénarios à méfier- le démarchage

Si jamais vous avez déjà pris contact avec un démarcheur alors :

  • Ne lui avancer pas un acompte.
  • Vérifiez l’identité professionnelle du démarcheur.
  • Lisez attentivement tous les documents accordés.
  • Demandez des références ( des exemplaires des travaux qu’il a déjà concrétisé avec d’autres clients ).
  • Prenez tout le temps pour comprendre l’offre et pour en réfléchir.
  • Consultez les service de l’Anah de votre secteur pour plus de conseil.

Si vous avez signé un document ne paniquez pas, vous avez le droit à la rétraction sous un délai de 14j, après la signature du contact.

2. Les offres attractifs :

Une panoplie de prestataires Low Cost, lancèrent des offres à prix très séduisant. Certes ce sont les occupants des ménages qui ont paniqué, à cause de la qualité médiocre des services offerts, et des coûts élevés qu’il fallait payer de plus pour la réparation.

A ce niveau, il est clairement légitime de demander au prestataire plus de temps pour se renseigner sur la qualité de ses services, sur les devis des concurrents, les avis des bénéficiaires, et les labels détenus par le prestataire.

La rénovation énergétique nécessite généralement des charges onéreuses, en fonction des travaux à entreprendre. Toutefois les dépenses se couvrent, grâce aux subventions de l’Etat, des aides des collectivités territoriales, des forfaits et des bonus générés après les travaux,,,

Voir aussi :

https://thermo2.fr/wp-admin/post.php?post=3529&action=edit

3. Le financement des travaux :

Certains prestataires proposent à leurs clients de se souscrire à des crédits, auprès des organismes de financement bancaires ! Méfiez vous de ces offres et testez plutôt votre éligibilité aux prêts bonifiés, aux prêts à taux zéro, à taux réduit,,,. Aujourd’hui il est impératif de faire appel à un artisan labellisé RGE pour plus de fiabilité et de professionnalisme.

Pour en s’assurer:

  • Consultez l’annuaire des professionnels RGE pour vérifier que le prestataire est labellisé RGE  “Reconnu Garant de l’environnement”
  • Gardez un exemplaire du papier de l’offre de crédit.
  • Remettez une copie à l’organisme bancaire si vous avez décidé de prendre le crédit.
  •  Faites un suivi régulier de l’avancement des travaux et du remboursement. 
  • Gardez l’attestation de fin de travaux, vous pourrez en avoir besoin.

4. des travaux bâclés :


Si jamais la qualité des travaux de la rénovation énergétique n’était pas à la hauteur de vos attentes, vous pouvez :

Rénovation énergétiques - thermo2- un travail bâclé